Cet article est une archive publiée à l'origine sur Medium, le
22.12.2020
Il est présenté ici à titre historique et peut ne pas refléter les dernières informations disponibles ou les pratiques actuelles.
22
·
12
·
2020

Comptes 2019 — Une année d’investissements

Les actionnaires de l’entreprise ont approuvé ce matin, lors de notre assemblée générale annuelle, les comptes de l’exercice 2019.
Édouard Ducos
Jean-Christophe
Boulanger
Président-directeur général

Qu’en retenir ?

Une progression de 28% des revenus d’abonnements

Ces revenus ont cru de 430 k€ sur l’exercice. Cette croissance se répartit sur toutes les éditions.

100% des revenus viennent des lecteurs

En 2019, nos revenus venaient pour 99% des abonnements et pour 1% des cessions de droits (à des intermédiaires comme des agrégateurs ou prestataires de revue de presse).

La ligne de revenus notée “collocation” correspond à la facturation d’espaces de travail inutilisés au sein de nos bureaux. Par souci de clarté, nous la considérons comme une moindre charge, et l’excluons de la répartition des produits ci-dessus.

Un déficit comptable et des investissements

Après une année 2018 bénéficiaire, le résultat net a été déficitaire en 2019, de 150 k€.

Cette diminution de notre rentabilité comptable s’explique essentiellement par un “investissement” non amorti (le lancement de l’édition Agro en juin 2019, avec un impact négatif de 183 k€ sur le résultat net), et une baisse des subventions (de 177 k€).

4 éditions sur 5 améliorent leur rentabilité

L’excédent brut d’exploitation (EBE) hors subvention est l’indicateur de rentabilité qui retient le plus notre attention. En effet, les subventions ne font pas partie de notre modèle économique, mais ne sont qu’un mode de financement de nos investissements. Cet EBE enregistre une perte de 305 k€ en 2019, soit une diminution de 128 k€ par rapport à 2018.

Cependant, cette perte est en trompe-l’œil. Nos 4 éditions les plus anciennes ont amélioré leur rentabilité de 50k€ (EBE hors subvention). A contrario, la nouvelle édition Agro et les travaux sur Scan ont eu un impact négatif sur l’EBE hors subvention de 277k€.

Transparence sur les subventions de l’exercice 2019

  • 141 k€ du fonds stratégique de développement de la presse (ciblés sur des évolutions de l’interface utilisateur du journal et des améliorations de notre logiciel de gestion des contenus)
  • 140 k€ du Digital News Initiative, financé par Google (ciblés sur un moteur de recommandation)
  • 32 k€ de crédit d’impôt innovation (ciblé sur le développement d’un logiciel de suivi législatif, Contexte Scan)
  • 31 k€ de crédit d’impôt recherche (ciblé sur le développement d’un logiciel de suivi législatif, Contexte Scan)

Un état à jour des intérêts de l’entreprise (dossiers de subvention en cours, endettement, actionnariat, principaux clients, etc.) reste toujours disponible.

Et 2020 ?

Ah ah ! Et bien le rythme de croissance s’est sacrément accéléré. Nous vous en dirons plus à la rentrée…

Consultez le bilan et le compte de résultat 2019.